Géorgie vs Russie : les origines et motifs de la guerre

Publié le par Dc Evo

  

La tendance des medias français à diaboliser la Russie (ne serait-ce que du seul fait de la quasi-dictature de Putin et son toutou) a masque beaucoup de choses dans cette crise et notamment le bon droit initial de la Russie, présenté comme tutelle cachée de l'Ossétie du Sud poussant au séparatisme :

-         Les forces initialement attaquées par la Géorgie sont des casques bleus, sous mandat de l’Onu. En effet, lors de l’explosion de l’URSS, la Géorgie, guerre plus a l’époque qu’une région administrative russe prit son indépendance, en comprenant dans ses frontières un morceau d’Ossétie et l’Abkasie, deux peuples a tendance très russe. S’en suivit presque immédiatement des guerres, remportées par Abkasie d’un cote, et sans réel vainqueur de l’autre, puis des pourparlers de paix sous influence russe, dont l’armée devait faire respecter les termes de l’accord, plus tard avec la bénédiction de l’Onu.

-         La raison de cette attaque est la velléité de la Géorgie à rejoindre l’Otan, ce qui lui assurerait une protection totale contre la Russie par le jeu des entraides automatiques. Mais la France et l’Allemagne ont refuse a la Géorgie l’entrée dans l’Otan tant que les 3 territoires séparatistes n’auraient pas leur question définitivement réglée (l’un a été réglé, celui des turcophones, qui ont acquis une large indépendance tout en restant en Géorgie). La Géorgie a donc tente de mettre la Russie devant le fait accompli de la prise réelle de l’Ossétie (l’Abkasie aurait suivi), mais devant la résistance des casques bleus, cela a dégénéré en guerre.

-         Les forces Russes auraient « pris cher », probablement 500 morts, des casques bleus. La Russie ment toujours sur ses pertes, mais manifestement, une telle attaque ne pouvait rester impunie. La piposte initiale etait justifiée par le mandat de l'Onu, toute invastion ne le serait évidemment pas.

-         Un but indirect pour les géorgiens de la guerre est que les russophones d’Ossétie du Sud soient accueillis en Ossétie du Nord (territoire Russe) afin de limiter la logique de l’indépendance de l’Ossétie. Il est impossible de savoir s’il y a effectivement eu des massacres commis par les Georgiens, en revanche, il est certain que les Russes ont bombarde, dans une faible mesure, et dans un esprit de « muscle flexing » des civils.

-         Les Russes ne peuvent prendre réellement la Géorgie (c’est une chose de prendre un pays militairement, et une autres de subir les attaques continues liées a l’occupation). Mais elles peuvent lui montrer que seul son « grand frère » russe a du pouvoir dans le coin et que continuer un rapprochement avec l’Europe ne lui amènera que des ennuis, notamment en changeant sa présidence.

Commenter cet article