Greve de la faim d’Ingrid Betancourt

Publié le par Dc Evo

Qui osera dire que c’est impossible ?

 

Lu dans le Figaro:

Lundi, la radio privée colombienne Caracol, qui citait les services de renseignements de l'armée, avait déjà fait savoir que l'otage franco-colombienne «(refusait) de manger et de prendre des médicaments» que lui proposaient les membres de la guérilla marxiste, chargés de la surveiller. Elle serait en outre enchaînée à un arbre depuis qu'elle a tenté de se jeter dans la rivière. Une nouvelle d'autant plus préoccupante que l'ancienne candidate à la présidentielle souffre d'une hépatite B, d'une infection de la peau, de paludisme, d'une dénutrition sévère, mais aussi d'une dépression profonde. Selon la radio privée, Ingrid Betancourt aurait besoin d'une transfusion sanguine dans les plus brefs délais.


On l’a déjà vue sur une vidéo… maigre. Et elle aurait d’hépatite B et le palu. Et elle ferait une greve de la faim depuis 5 semaines.

 

Sainte Ingrid priez pour nous!

 

C’est impossible. Avec pas un kilo de trop et une hépatite, elle ne tiendrait pas deux semaines.

 

Et comme par extraordinaire, alors qu'il y a encore peu, obtenir une preuve de vie était un grand succès (pendant deux ans, aucune nouvelle et on se demandait si elle était morte), maintenant on peut presque suivre son état de santé au jour le jour (sans pour autant que qui que ce soit sache ou elle est maintenue).


Maintenant deux possibilités : 

 - On sait qu’Ingrid est morte et on veut en faire une héroïne (sa mort ne manquerait pas de faire fuser des messages dans le commandement des FARC, qui auraient pu etre interceptés).

 - On veut simplement faire pression sur les FARC.


Je parie sur la première solution.


P.S. Le blog revient ! Au moins un post par semaine…

 

Commenter cet article