Transmission culturelle de techniques de chasse chez l’Orque

Publié le par Dc Evo


 

 

Cette technique de chasse est connue en Antarctique mais pas en Arctique. J’en avais déjà entendu parler, mais cette vidéo est véritablement impressionnante.

 

« Encore plus étonnant : les chercheurs ont pu surprendre des séances de travaux pratiques qui montrent comment les orques se transmettent ce savoir de chasseur : les matriarches argentines poussent les petits à se jeter à terre, tandis que celles d’Antarctique vont jusqu’à reposer les phoques sur la banquise pour que leurs apprentis chasseurs puissent recommencer l’exercice de la vague. »

 

La par contre j’attends de voir, je n’y crois pas une seconde : Les orques ne comprennent manifestement pas la raison pour laquelle le phoque tombe, et ca marche assez mal. Par ailleurs, l’habileté d’un orque n’est pas suffisante pour attraper un phoque et le remettre vivant (ou même mort) sur une banquise qui se penchera sous le poids de l’orque (ou alors elle est trop grosse pour la technique de la vague).

 

La transmission ne se fait certainement que par imitation du fait d’un reflexe « pavlovien ».

Commenter cet article

AlexisPERR 10/04/2008 12:15

retest
test

AlexisPERR 10/04/2008 12:13

peut-on mettre des tags HTML en commentaire ?
Cela faciliterait la suggestion d'URL longues.

[url=http://www.ibm.com]test[/url]

Dc Evo 11/04/2008 16:06


Aucune idee !


AlexisPERR 10/04/2008 12:06

en réponse à votre théorie sur les poissons de plus de 500 ans :

http://www.dailymail.co.uk/pages/live/articles/news/news.html?in_article_id=509098&in_page_id=1770

Dc Evo 11/04/2008 16:17



Merci beaucoup pour le lien !

Il a été capture sur la partie la plus chaude de son aire de répartition et ce n'est pas un "monstre" pour l'espèce.
En allant beaucoup plus au nord (croissance plus lente) et avec un poisson de 1m de plus, si on suppose que celui-ci a 100 ans, on a des esturgeons de 300 ans déjà captures.


Pour moi les grands poissons sont un exemple parfait d’animaux sans
limite.


 


Tiens, sans rapport j’ai depuis peu des Peripatoides aff novaezelandiae chez
moi… encore une bestiole qui, l’air de rien – l’air d’un hybride entre une limace et une chenille – atteint facilement plus de 50 ans.


Il y a des Macroperipatus
torquatus qui ont vécu plus de 20 ans en captivité (spécimen originaires de Trinidad), pourtant en vivant a une température bien supérieure.


En l’occurrence, certains Peripatus trouves dans des forets anciennes non exploitées font des tailles tout a fait hors-norme (12 cm contre une taille moyenne adulte de 4 cm, 5 a tout
casser), je ne serais pas surpris que ce soient des ancêtres… en plus d’être des fossiles vivants, qui ont eu 400 millions d’années pour se perfectionner !


En l’occurrence sous une apparence perfectionnée/ultra fonctionnelle, la
division des taches est extrême, ainsi le sang ne transporte que le sucre, l’oxygène étant amené directement aux tissus internes par des canaux venant de la peau (on sens l’origine aquatique
précambrienne)



AlexisPERR 03/04/2008 12:25

requin rare
http://www.dailymotion.com/video/x11zi7_requin-rare-japon_animals

Dc Evo 08/04/2008 15:14


Merci pour le lien.
Dommage que la bestiolle aie ete entrain de creuver (comme tous les animaux remontes brutalement des profondeurs...)