Delanoë et les agences de notation, une histoire de comm…

Publié le par Dc Evo

Une brève aujourd’hui. Tous les ans, on entend l’équipe de Delanoë s’enorgueillir de la notation AAA par S&M, Moody’s et Fitch, comme preuve de leur « bonne gestion ».

Cette année, le guignol de service des Verts ajoute ceci (ici) :

Son adjoint Denis Baupin, candidat Vert à la mairie de Paris en 2008, ne partage pas le même enthousiasme. Lors d'une intervention, hier, au conseil de Paris, il a dénoncé "Le regard porté par [les agences de notation financière], qui ne peut être considéré comme politiquement neutre car ils édulcorent systématiquement notre mission d'intérêt général, et nous réduisent à la dimension d'une banale entreprise productrice de service ". Selon lui, "la bonne gestion qu'ils entendent valoriser prend-elle en compte le nombre de mal-logés ? Les taux de pollution ? Le niveau de pauvreté dans certains quartiers parisiens ? La qualité du service public offert aux Parisiens ?"  Soulignant l'"état d'urgence en matière de logement", Denis Baupin a dénoncé l'appel "de plus en plus fréquent aux opérateurs privés", et le financement du budget sur le " produit de la spéculation" que sont, selon lui, les droits de mutation.


Alors soyons clair : ces agences ne notent pas la qualite de gestion de Paris, mais la capacite a rembourser ses dettes. Or, evidemment, avec sa capacité a lever de l’impot sur le dos des parisiens, qui ne vont pas démanager et abandonner leur appartements si cher, personne n’a le moindre doute sur le fait que Paris remboursera ses dettes.

Baupin n’a rien compris, et Delanoë fait semblant de ne pas comprendre que Paris ne peut perdre son AAA.

 

Or (je suis un professionnel du marché du credit), ces agences de notations sont inutiles a Paris car si la ville n’était notée par aucune agence, Paris s’endetterait a 3 ou 4 bp de plus (1 bp = 1% de %), cad paierait sa dette environ 0.03% ou 0.04% plus cher, soit… un cout annuel de l’ordre de 1 million d’euros pour Paris (la dette étant de 2.7 milliars).

Il faut savoie que chacune des 3 agences facture plus de 1 million d’euros sa notation...


Un bon usage de l’argent public ?

Commenter cet article

Moa 13/11/2007 20:36

Hello ;-)

La démagogie en politique est bien une constante. Se réjouir de cette notation afin de l'assimiler à une bonne gestion de la ville de Paris participe de ce constat.
Mais chut ... de prochaines élections se profilent à l'horizon.

Amicalement, à bientôt.

Dc Evo 15/11/2007 11:52

Je viens de passer voir dans Bloomberg, la ville de Paris s’endette à 8 ans a moins de 4.5 bp…Avec une seule agence, elle s’endetterait absolument au même prix d’ailleurs.Par contre le vrai problème est que Paris s’est endette pas seulement en euro, mais aussi en couronne norvégienne et en dollar de Hong Kong… pas très utile ni malin.