L’agriculture bio : Un caprice de riche au détriment des démunis ?

Publié le par Dc Evo

Juste un petit mot pour dire ceci. L’agriculture bio a du bon. Elle abime moins l’environnement (mais on peut faire de l’agriculture productive qui n’abime pas l’environnement, seulement personne n’y est incité), mais tout comme les agro-carburants, elle a une contrepartie : la diminution de la production, donc l’augmentation des prix, y compris des denrées non "biologiques".

C’est exactement le même problème que celui des agro-carburants : a force de fabriquer de l’essence avec le mais américain/mexicain, le prix du mais est devenu insoutenable pour les mexicains les moins fortunés, qui peinent a se payer des tortillas de mais (leur nourriture de base), dont le prix a monté en quelques années de 0.6-0.8 dollars le kilo (oui, c’est peu cher…) a 2.5-3 dollars le kilo (ca parait toujours peu cher, mais c’est bien plus que certains ne peuvent se payer).

 

L’agriculture bio a des rendements très faibles, car elle exploite ce que la terre peut donner sans apport d’engrais, ou très peu.

A l’opposé, les OGM permettent des rendements de culture extraordinaires.

L’agriculture bio fait monter les prix des denrées, tandis que les OGM les font baisser…

 

Et comprenez bien que si les prix montent et la production baisse c’est qu’on a laissé en chemin ceux pour qui ce prix est trop élevé, qui ont du réduire leur consommation… et croyez moi ce n’est pas en France qu’on les trouve...

 

Alors, peuple de gauche, vous qui cherchez à développer l’un et freiner l’autre, réfléchissez!!

Commenter cet article