Quelle différence entre un marabout et Météo France ? Aucune : Il faut le payer pour que la planète aille mieux !

Publié le par Dc Evo

Quelle différence entre un marabout et Météo France ? Aucune : Il faut le payer pour que la planète aille mieux !

 

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-32142685@7-37,0.html

Une dépêche Reuters sur le site du monde, sur la visite de Borloo a Météo France.

 

Je lis avec stupéfaction :

Pour lui, une absence de décision menacerait l'économie toute entière. "La prévision météorologique n'est plus un luxe, c'est une nécessité économique pour tous", a-t-il dit.

Le responsable des recherches de Météo France, Alain Joly, estime qu'un euro investi dans les prévisions météorologiques permet d'épargner sept euros pour l'économie.

Alors je me pose questions : Epargner quand, a qui et comment ?

Quand ? Si c’est 7€ dans un siècle, autant placer l’argent dans une entreprise, ca rapporte plus.

A qui ? Si c’est à tout le monde indifféremment (comme on peut s’y attendre, vu qu’il s’agit du climat global), pourquoi un état plutôt qu’un autre devrait payer ? Et est ce que ce sera rentable pour le France de dépenser cet argent ? Certainement non, on représente bien moins de 1/7 de l’économie mondiale.

Comment ? La c’est dur. Une prévision météo n’a jamais change le temps. Les modèles ne nécessitent pas beaucoup de dépenses, d’ailleurs Météo France dépense beaucoup dans des superordinateurs qui seront moins puissant qu’un PC portable dans quelques années mais très peu dans la collecte de données.

Sachant que seule une action engendre une réaction et que cette action ne peut être que politique, que les politiques nous disent qu’ils sont sur de leur fait… on en déduit très vite que la seule chose qui aura un impact sur la nature sera la propagande. Et on a remarque depuis longtemps que la recherche météo actuelle n’est plus rien que de la propagande.

Mais plutôt que de nous dire « si vous nous donnes de l’argent on fera du bruit – de la recherche sur les bébé phoques et les bébé ours qui meurent a cause des méchantes personnes qui utilisent leur voiture, ca, ca a un impact médiatique, même si ces espèces bénéficient grandement du réchauffement – si on fait du bruit, la probabilité est plus grande que l’on décide quelque chose, et si on fait quelque chose il y a une chance que cela impacte l’économie – d’ailleurs aucune étude n’a été faite par personne sur ce sujet, les seules « infos » viennent d’un bonhomme de l’ONU qui a fait le discours inaugural du rapport du GIEC avec cette formule tonitruante reprise dans tous les media : « changer […] nous couterait 1 point de PIB maintenant et nous économiserait 10 points de PIB dans [je sais plus combien de temps, mais bien moins que ce qu’il faut pour qu’un impact soit sensible selon les modélisateurs] ». Ensuite au pifomètre on donne 7€ c’est plus porteur que 2€ (pas assez), 5 ou 10€ (trop rond), ou 100€ (pas crédible).

 

Toujours est-il que, en lisant cela on ne peut pas ne pas penser que Météo France se fout de nous : Ils veulent du pognon point final. Plus on leur en donnera plus ils serviront celui qui leur donnera avec des prévisions catastrophistes.

La vérité ? Rien à faire. Chacun son problème, le leur c’est d’avoir de l’argent.

 

Eh oui, le bug de Y2K revient. 
Le complot climatique et le bug de Y2K


Ah, j’allais oublier : Borloo a encore été con (un été sur 5 est pourri, on est dans la moyenne en ce moment) :

"Notre planète est vraiment sens dessus-dessous. Il suffit de regarder l'été pourri que nous avons eu et c'est pour cela qu'il est urgent d'agir", a-t-il dit à la presse lors d'une visite au centre national de Météo France, à Toulouse.

Commenter cet article

maraboutgbeton 10/07/2013 13:56

Puissant marabout gbeton

Moa 23/08/2007 18:45

Hello ;-)
Intéressant ...
A suivre!
Bonne soirée à toâ.