Besancenot (et Amnesty International) vs Taser (et Sarkozy)

Publié le par Dc Evo

Taser vs Besancenot (et Amnesty International)

 

Une des décisions remarquées de Sarkozy comme ministre de l'intérieur a été l'introduction de Taser dans la police.

 

Le Taser est une arme à décharges électriques. En fait pour ceux d'entre vous qui ont déjà utilise ces stimulateurs électrique (pour le fitness ou de la réhabilitation), c'est la même chose, sauf que au lieu de ventouses, on utilise une aiguille et que on met le niveau plus haut afin de tétaniser la personne.

C'est petit (même pas 200 g) et réputé non dangereux.

 

Seulement voila, Olivier Besancenot n'est pas content, en effet outre que ce soit une décision de Sarkozy (donc forcement mauvaise) cela prive l'extrême gauche de martyrs (toutes ces personnes tuées par des "bavures" de la police). Très mauvais pour son fonds de commerce.

 

Donc voila, Besancenot dit que c'est dangereux.

http://www.lefigaro.fr/france/20070720.FIG000000189_besancenot_poursuivi_pour_diffamation_par_la_societe_taser.html

Besancenot a dit : « Le problème de ce petit pistolet, qui a l'air d'un jouet tout simple et très sympathique, c'est que ça a déjà causé des dizaines de morts aux États-Unis. » « Concrètement, avait rajouté Olivier Besancenot, on vous vise avec un petit voyant rouge sur votre chemise, puis après on tire. Et évidemment, ça fait une décharge électrique extrêmement forte. À la base, c'est pour neutraliser. Mais visiblement, en deux ans, on parle d'à peu près 150 morts aux USA. »

Déjà, on ne sait plus trop si c'est des dizaines ou 150. Et le fait de signaler "on dit" n'immunise pas contre un procès en diffamation car diffuser une rumeur diffamante est diffamant.

Besancenot, ce faisant, ne faisait que rapporter de façon très inexacte un rapport d’Amnesty International.

En 2004, ils écrivaient :

Amnesty International is further concerned by the growing number of fatalities involving police tasers. Since 2001, more than 70 people are reported to have died in the USA and Canada after being struck by M26 or X26 tasers, with the numbers rising each year. While coroners have tended to attribute such deaths to other factors (such as drug intoxication), some medical experts question whether the taser shocks may exacerbate a risk of heart failure in cases where persons are agitated, under the influence of drugs, or have underlying health problems such as heart disease. In at least five recent cases, coroners have found the taser directly contributed to the death, along with other factors such as drug abuse and heart disease. As discussed below, the death toll heightens Amnesty International’s concern about the safety of stun weapons and the lack of rigorous, independent testing as to their medical effects.

Et le 28 Mars 2006 :

However, Amnesty International believes that the mounting death toll of people struck by tasers makes the need for a full, independent and rigorous inquiry, as well as restrictions on use, more urgent than ever. More than 150 people in the USA have now died after being struck by tasers since June 2001, 61 in 2005 alone. Furthermore, the patterns of concern highlighted in AI’s 2004 report continue to apply. Most of those who died were agitated and/or under the influence of drugs and most were also subjected to multiple or prolonged electro-shocks. Among Taser related deaths in the past year, for example, 40 were shocked more than 3 times and one person as many as 19 times. Significantly, as this report shows, recent reports have also cited the above circumstances as potential risk factors in Taser use. In at least 23 cases coroners have listed the Taser to be a cause or contributory factor in the death, although Amnesty International believes the true number may be even higher, given that what are now acknowledged to be possible risk factors appear to have been present in many of the cases.

Evidemment, les auteurs du rapport sont un peu plus malins : Ils citent des faits.

Dans ses deux rapports (liens ci-dessous), seul 1 mort a été attribue directement et exclusivement au Taser.

Dans 22 autres cas, le légiste a cite le Taser comme ayant contribue (généralement des personne droguées).

Dans environ 120 autres cas aucun lien n'a été fait mais la personne avait été "Taserisee". Ne s'appuyant sur aucun rapport d'enquête, ce chiffre est invérifiable. Par allures "more than 150 people in the USA have now died after being struck by Tasers" n'indique a priori aucun lien de causalite.

 

Donc Besancenot s'est un peu plante (ceci dit son niveau intellectuel...), et pour son image, Taser attaque, alors qu'il ne me semble pas qu'ils aient attaque Amnesty, ce procès leur ferait bien plus de mal que de bien, ayant un grand retentissement.

C'est attaquer un lampiste, pas très courageux.

 

Le fait est pour finir que dans la majorité des cas ou le Taser a contribue a la mort, son usage avait été inapproprié.

 

Par ailleurs, mon opinion est que les policiers ne sont pas fait pour prendre des coups et que l'usage d'une telle arme sur une personne agressive a bon escient est entièrement justifie.

Je me dis qu'un jour on pourrait créer des Taser a reconnaissance digitale (utilisable uniquement par leur proprios) et ayant une "boite noire" qui permettraient de les mettre dans les mains du public en rendant le dépôt de plainte obligatoire en cas d'usage.

Dans un monde ou malheureusement une arme à feu est facile à trouver (des armes très efficaces sont en vente libre car considérées de collection de plus) je ne vois pas trop le mal que pourrait ajouter ce type d'armes.

 

 

USA Amnesty International’s continuing concerns about taser use

UNITED STATES OF AMERICA Excessive and lethal force? Amnesty International’s concerns about deaths and ill-treatment involving police use of tasers

 

Commenter cet article