Encore une erreur du Figaro

Publié le par Dc Evo

 

 

Je sais que je devrais arrêter mais je lis le figaro en ligne.

 

Aujourd’hui :

http://www.lefigaro.fr/international/20070710.FIG000000192_la_memoire_selective_de_l_ex_conseiller_de_tony_blair.html

Je lis :

À la date du 19 juillet 2000, l'auteur décrit un Jacques Chirac « renversé en arrière sur sa chaise », ronflant lors d'un discours du secrétaire américain au Trésor à un sommet du G8, à Tokyo. Commentaire de « TB » : « Je n'ai jamais vu une manifestation aussi impressionnante d'impolitesse et d'antiaméricanisme. »

 

Evidemment, je me dis que c’est un peu gros Chirac ronflant ostensiblement dans un tel sommet, donc je cherche l’original et oh surprise, cela n’a rien avoir :

“Chirac went on for 20 minutes, then when (US Treasury Secretary Larry) Summers started, Chirac leaned back in the chair, threw his head back, snored loudly, came to a couple of minutes later with what TB called a loud snort and then shouted 'Too long, too long' in English as Summers went on and on. TB said it was as impressive an exhibition of rudeness and anti-Americanism as he had ever seen." 

Snort veut dire soupirer, mais dans l’autre sens : exprimer sa lassitude en inspirant profondément.

 

Donc, le récit exact : Chirac, après avoir parle 20 minutes, laisse la parole au secrétaire du trésor américain, et la Chirac se penche profondément dans sa chaise la tête en arrière en inspirant bruyamment pour exprimer sa lassitude.

Quelques minutes plus tard, il se redresse en inspirant à nouveau bruyamment et crie « trop long, trop long » en anglais.

Effectivement, c’est pour le moins impoli, mais cela n’a rien à voir…

 

 

Un autre passage délicieux du livre :

Octobre 1997, a sommet europeen:

"We arrived at the Council of Europe, and at the lunch (French President Jacques) Chirac pronounced 'Tony is a modern socialist. That means he is five miles to the right of me.' Everyone laughed. 'Et j'en suis fier,' ('And I'm proud of it') said TB. He said Chirac remained very chilly.

 

Ce qui veut dire que Chirac a dit « Tony est un socialiste réaliste. C'est-à-dire qu’il est largement a ma droite. » Et Blair de repondre en francais « et j’en suis fier ».

Commenter cet article

Jean-Louis Fondère 08/09/2007 08:45

Bonjour,

concernant votre blog du 10 juillet:
le Figaro n'a pas fait d'erreur dans sa traduction de l'article en anglais. Le verbe utilisé est "snored" (et non "snorted"). "To snore" signifie effectivement ronfler. To snort par ailleurs veut dire grogner ou ronchonner et en aucun cas soupirer (qui se dit "to sigh").
Le Figaro fait parfois des erreurs, mais là il est hors de cause.

Amicalement.

AlexisPERR 10/07/2007 20:27

Jacques Chirac est un ancien militant communiste (il vendait l'Humanité) qui est je le cite "toujours resté fidèle à ses idéaux de jeunesse."

Mitterrand lui était plutôt d'extrême droite étant jeune. Décidément quel sac de noeuds la politique.

Dc Evo 11/07/2007 12:30

Oui,D'ailleurs il a ete oblige de faire jouer l'influence de la famille Chaudron de Courcelles, famille de diplomate pour etre integre dans l'armee afin de combattre en Algerie, l'armee ne voulant pas de lui car il etait fiche communiste.Je pense que Chirac s'est "retourne" lors de la guerre d'Algerie, mais sa sensibilite est completement differente d'un Balladur par exemple.Mitterand a garde quelque chose de son passe aussi : Il aimait les intrigues, les fichages, et avoir la police/gendarmerie a ses ordres directs.Il a compris a Vichy l'importance de la fidelite personelle de services de police.