Une baleine de 150 ans… et un brochet de 500 ! (2)

Publié le par Dc Evo

Suite de :

Une baleine de 150 ans… et un brochet de 500 !

Continuons sur la série des animaux à durée de vie exceptionnelle.

 

Mais avant cela : Pourquoi donc se préoccuper de la durée de vie d’un animal ? Deux bonnes raisons a cela :

-         Se dire qu’on a tue un moustique qui avait encore deux jours a vivre c’est moins culpabilisant que de se dire qu’on a tue un animal qui aurait pu vous survivre.

-         Cela permets d’avoir une meilleure idée de l’impact de l’homme : Très simplement, dans un état ou la nature ne serait pas affecte par l’homme, les populations tendraient a se conserver : Une femelle fait en moyenne deux BBs qui atteignent la capacité a se reproduire. Et si il y a un déséquilibre, il se rétablira mais sur quelques générations.

o        C’est bien la le problème : Une population de moustiques se rétablira en 3 mois (au malheur de ceux qui souhaitent l’éliminer) tandis qu’une population d’éléphant mettra au moins 40-50 ans et une population d’orvet (pour lequel la prédation est une pression constante – puisqu’ils ne sont la proie principale d’aucune espèce – et la nourriture est abondante) quelques siècles.

o        Une espèce dont le taux de fécondité semble exceptionnel et dont on pourrait penser qu’elle va se rétablir vite peut en fait être très vulnérable par la pression subie par les nouveaux nés et les jeunes. Je pense particulièrement a l’esturgeon dans le golfe de la gironde (si tous les œufs d’une seule femelle atteignaient le maturité, on aurait une population particulièrement dense) et également aux crocodiles, toutes ces espèces qui n’ont pas de prédateurs une fois adultes, qui produisent de très nombreux jeunes, mais qui ont un taux de survie désespérément bas.

 

Donc avant de vous apprendre qu’une carpe peut vivre 200 ans et un brochet 500 (zut je viens de cracher le morceau, disons avant de vous le prouver) continuons sur ces espèces vulnérables sur notre sol :

-         Les vipères. Il ne faut pas les tuer pour trois bonne raison :

o        C’est maaaaal de tuer un animal. Pour ceux qui ne sont pas convaincus.

o        Il y a moins de morts causes par les vipères que les fourmis ou les méduses en France. Le motif : Les morsures ne sont mortelles que chez le nourrisson, le vieillard (sans traitement il s’entend) ou en cas de réaction allergique… tandis que la fourmi n’est mortelle qu’en cas de réaction allergique. Finalement, une vipère n’est pas beaucoup plus dangereuse qu’une guêpe…

o        Une vipère ca mange beaucoup de souris.

o        Une vipère va vit 15 ans, et plusieurs espèces sont entrain de disparaitre. Par exemple, nous avons en France encore quelques centaines seulement de Vipère d’Orsini (qui n’a jamais tuée personne).

-         Les crapauds. Ce n’est pas amusant de rouler dessus en voiture et vous risque de vous planter. Cet animal peut atteindre 70 ans dans la nature. Il n’est pas méchant (juste moche de l’avis de la majorité) et mange des vers de terre et des limaces.

-         Les animaux connus…

 

Maintenant la grande question (très symbolique tout de même) et a laquelle je répondrais plus loin : « mais si il y a tant d’animaux centenaires, existe-t-il des animaux millénaires ».

Si on exclus les faux animaux comme les coraux, la question est délicate… la suite au prochain numéro !

En prime : Un crapaud et une vipere.


berus.jpgbufo.jpg

Commenter cet article